Lectures | Un monde connecté

J’ai terminé il y a déjà quelques temps la biographie de Steve Wozniak, le co-fondateur d’Apple, personnage pour qui j’ai évidement beaucoup d’admiration, alors que ma lecture du moment est « Back in the USA », ouvrage qui tente d’expliquer l’état actuel du monde, comment l’Amérique peut s’adapter et mieux sortir de la crise. Deux bouquins foncièrement très différents mais qui se font pourtant écho.

« Je n’ai pas compris à l’époque mais, ce jour-là, ce dimanche 29 juin 1975, a été un tournant. Pour la première fois dans l’Histoire, quelqu’un avait pu saisir un caractère sur un clavier et le voir apparaître à l’écran de son ordinateur, juste devant lui. » – IWOZ –

« (…)en l’espace d’une décennie, nous sommes tous devenus des voisins virtuels, à Boston, à Bangkok, à Bangalore, à Mumbai, à Manhattan ou à Moscou. Deux milliards d’individus ont été soudain investis d’un nouveau pouvoir de communiquer, de rivaliser et de collaborer à l’échelle de la planète. Auparavant, les pays et les entreprises étaient les seuls à pouvoir agir ainsi à l’échelle planétaire – sur cette planète terre aplatie, c’était le tour des individus. » – Back in the USA