Portrait de Karl Lagerfeld

Je n’avais pas particulièrement prévu de faire ce portrait de Karl Lagerfeld, encore moins de le poster ici. Mais ce matin, comme toutes les personnes connectées au reste du monde, j’ai appris sa disparition, alors que je tenais mon Apple Pencil à la main.

Portrait dessiné au iPad de Karl Lagerfeld

Les hommages à coup de crayon

Autant vous le dire tout de suite, je ne suis pas un grand partisan du petit dessin pondu à l’arrache, réagissant au moindre événement tragique survenu, dans l’espoir d’en tirer profit.
Mais que voulez-vous, l’étudiant en école d’Art que j’ai été a dû reprendre possession de ce corps, le temps d’un croquis. Et qui plus est, sans demander la permission.

A moins que ce soit l’écran de l’iPad qui en scintillant m’a fait de l’oeil. « L’appel de la forêt », mais avec un iPad, et sans la forêt.

Je n’ai donc pas su résister.

Je suis faible.

Le papier qui pue

Bon et puis soyons honnête, ce n’est quand même pas comme si j’avais dû sortir tous mes outils, les pinceaux, les encres, dresser le chevalet, et trouver la feuille qui fera l’affaire. Pourquoi pas la tendre aussi ! Avec le rouleau de Kraft gommé, qui une fois mouillé, dégageait une odeur si désagréable que vos amis insinuaient que vous aviez marché sur une crotte de chien juste avant de vous pointer en cours.
Non, les souvenirs n’ont pas que du bon.
Si vous vous demandez encore pourquoi le Kraft gommé pue autant, j’ai un semblant de réponse grâce à ce lien (Je suis également journaliste d’investigation à mes heures perdues).

Plaisir du dessin

Sur iPad, le plaisir du dessin reste intact. Et pour ce genre d’exercice, j’ai retrouvé les mêmes sensations qu’en dessin traditionnel.

J’aurais eu tort de m’en priver. Ca ne fait jamais de mal une séance de croquis. C’est aussi apparement l’occasion de faire découvrir à certains de mes proches que je sais AUSSI dessiner. Ils avaient oublié. Ou alors ils en ont toujours douté. Mince alors ! J’ai même eu droit à un enthousiaste « sublime ! », je n’y étais plus guère habitué.

C’est un fait, ce genre de dessin rassure. Et il est encore bon parfois de rappeler qu’on est passé par là, avant de choisir une toute autre direction, et de s’épanouir autrement.

Personal Branding

Bref, j’aimais bien Lagerfeld. Il avait un talent incroyable, c’était aussi un dessinateur hors pair. Il était devenu sa propre mascotte, une sorte de logo humain identifiable aux quatre coins du monde.


Mais ce que j’appréciais par dessus tout, c’était sa verve cinglante et son sens de la répartie :

« La tendance, c’est le dernier stade avant le ringard. »

« Je voulais à tout prix apprendre le piano. Au bout d’un an de cours, ma mère m’a foutu le couvercle sur les doigts et elle m’a dit : ‘Dessine, ça fera moins de bruit’. Elle avait raison. »

« Je publierai mes mémoires après ma mort, avant je ne peux pas, j’ai trop de comptes à régler. Il faudra qu’elles restent en anglais, j’écris mieux en anglais et n’accepterai pas de traduction. Si vous ne pouvez pas me lire en anglais, c’est que ces mémoires ne sont pas faites pour vous. »

“The iPod is genius. I have 300.”

Et pour le mot de la fin :

 » Il n’y aura pas d’enterrement. Plutôt mourir »

Mon album | Photos de famille au fil des années

Mon album de famille enfin dévoilé !

Mon album de photos de famille, de moi surtout au fil des années, qui n’était qu’un prétexte à récupérer cette « vieille » vidéo filmée en DV avec un caméscope Sony pour en faire enfin quelque chose. Que ce soit bien clair, je ne filmais pas un possible miracle mais bel et bien l’absurdité de cette attraction attrape couillon.
Pour les photos successives, c’était aussi une façon de participer au #TBT particulièrement très répandu sur Instagram. Et je dois vous avouer une chose : J’aime l’idée de me voir avancer dans le temps !


Album photo
Mon album de photos
Album photo
Musique : « Be my » by David Cutter on Soundcloud.com

Canon G7X Mark II, mon nouvel appareil photo !

Canon G7X

Le Canon G7X Mark II est enfin entre mes mains, j’ai donc pu tester ses capacités. Mon 5D Mark II est évidement très performant et je ne me lasse pas de la qualité de ses images, mais je voulais également un appareil plus léger et discret qui tienne dans une poche. De ce fait il ne me quitte plus. Et pour photographier et filmer son quotidien c’est parfait. Ce dont je ne me prive pas. L’écran tactile permet d’être réactif et de faire rapidement ses réglages, même en mode entièrement manuel. Ce qui m’a particulièrement étonné c’est la bonne qualité de la prise de son. C’est aussi l’une des raisons pour laquelle cet appareil est très prisé des youtubeurs et particulièrement des vlogueurs. Casey Neistat en a fait souvent la promo. Bref, du bon matos. Ca n’égale évidement pas un 5D, ce qui est logique. Mais il fait largement le job !
Canon G7X | Appareil photo

Appel à projet | Compétition

Il arrive qu’en tant qu’illustrateur freelance on se retrouve en compétition avec d’autres créatifs sur un même projet, pour une future campagne de pub. Ca ne marche pas à tous les coups, ça fait parti du jeu. Les dessins ne sont pas toujours finalisés, on en reste au stade de roughs. Au contraire, à d’autres occasions, les illustrations sont plus soignées, plus abouties, comme ce fut le cas pour ce travail. Ces images n’ont pas été retenues, je me fais donc un plaisir de les poster ici.

Illustrateur freelance, dessin garçon à la loupe
Illustrateur freelance, le jeu du serpent
Illustrateur freelance, jeu video en réseau
Marionnette et lecteur dvd portable
Illustration ipad en wifi

Musique et lecture | Dessin de voyage

Musique et lecture, écouter de la musique et lire en même temps, une capacité d’adaptation que je ne possède pas. C’est un peu comme prendre le risque d’écouter « L’aventurier »d’Indochine au moment d’une scène intimiste ou « Love me do » des Beatles alors que les lignes me commentent une scène de crime. Non, ce n’est pas possible, j’ai besoin de m’immerger dans ma lecture, sans aucun artifice. Surtout quand je lis la bio d’Arnold Schwarzenegger !
Musique et lecture, le passager d'un train