Comment j’ai trouvé un nouvel agent !

Trouver un nouvel agent d’illustrateurs était évidemment une option que je gardais dans un coin de ma tête.
J’avais été très heureux de mes expériences précédentes, je ne me voyais pas renoncer à être représenté par un agent. Il saura assurément mieux promouvoir mon travail auprès des agences de pub que je ne sais le faire.

Mais avant cela, il fallait que je me sente suffisamment à l’aise avec le style de dessin que je tentais de développer. Et je dois dire que ce fut bien plus long et laborieux que prévu.

Nouvel agent d'illustrateurs
Londres

Etre représenté par un agent d’illustrateurs en Angleterre

Quand je me suis senti suffisamment confiant, avec le sentiment d’avoir assez d’images à montrer, j’ai rassemblé mes contacts, rédigé un mail en anglais, et appuyé sur « Envoyer le message ».

Alors pourquoi un agent en Angleterre plutôt qu’en France ?

Parce que les agences d’illustrateurs en France n’avaient pas l’air plus emballé que ça par mes illustrations. Et même si je n’avais pas ouvertement déclaré lors de mes précédents envois de mails que j’étais à la recherche d’un nouvel agent, je pensais avoir au moins des retours intéressés sur mon travail.
J’ai fini par en avoir, mais bizarrement pas de France mais des USA.
Au final, ça n’a pas abouti, parce que c’était forcément un peu plus compliqué avec la langue. Même après avoir repris les cours d’Anglais. Et aussi parce que mon trait n’était certainement pas encore tout à fait abouti.

Ou alors ça ne l’intéressait plus, tout simplement.

Mais je me suis dit à ce moment-là, puisque c’est comme ça, autant se focaliser dans un premier temps sur l’étranger où les gens avaient été plus réactifs.

Phosphor Art, agence d’illustrateurs

Lors de mes derniers mailings, j’ai rapidement été contacté par une personne de chez Phosphor Art, et qui semblait être intéressée par mes illustrations. Elle allait en parler à ses collègues, et qu’elle me recontacterait très vite en me souhaitant un bon week-end. Et finalement, moins d’une heure après ça devenait beaucoup plus engagé et constructif.

C’est allé relativement vite, avec quelques échanges par mail pour clarifier les choses. En attendant la mise en ligne du nouveau site de l’agence.

Maintenant, évidemment, le plus important reste à faire, c’est à dire intéresser des clients, correspondre à une envie ou a des besoins. Et produire des images qui plaisent et illustrent parfaitement un message.

Je ne sais pas si la collaboration sera fructueuse, mais j’espère avant tout que ce soit une nouvelle expérience dans laquelle chacun s’y retrouve.
Et si possible dans la bonne humeur !

Leave a Reply

Your email address will not be published.