Tics verbaux et expressions galvaudées du web

Les tics verbaux sur internet, ou les expressions galvaudées tant elles sont utilisées à toutes les sauces et quel que soit le contexte.

tics verbaux
tic verbal
expressions du web
Expressions du web
Tics verbaux
Tout est dit
Tics verbaux et expressions
Tics sur internet
Phrases internet
Manque d'originalité

Alors parmi les tics verbaux j’aurais bien sûr pu y inclure mes propres tics, car je n’en suis évidemment pas dépourvu. Mais comme je préfère les ignorer, et que c’est toujours plus simple de le remarquer chez les autres.
Il ne s’agit pas seulement ici de tics, car au fond, pourquoi pas, mais sur internet, je ne supporte plus certaines facilités. « Les cons ça osent tout… ». C’est à croire que Michel Audiard n’a écrit que ça dans sa carrière.
« La vieillesse est un naufrage », oui sans doute, pour certains, mais le naufrage peut avoir lieu bien avant pour d’autres. Souvent d’ailleurs par ceux qui abusent de cette citation.
Ou alors le partage d’un article souvent même pas lu si ce n’est le titre, avec pour seul commentaire : TOUT EST DIT !

Alain Delon Monsieur Klein

Alain Delon dans Monsieur Klein. Un film que j’aime beaucoup, pour son histoire, et aussi bien sûr pour son interprétation. Même si ce n’est pas le film que je préfère avec Delon. Je citerais en premier Le clan des siciliens dont je connais certains dialogues par coeur.

« Ça fait quoi quand vous tirez ? »
« Ça fait boum dans les oreilles. »

Évidemment Le Samouraï, mais aussi La piscine, ou encore Le cercle rouge.
J’ai découvert plus tard Un flic où Delon y est une nouvelle fois formidable. J’aime dans ce film les ambiances de Paris la nuit, et la fragilité de Delon dans son regard.
Et puis je ne pourrais pas ne pas citer La tulipe noire qui est un film que j’ai beaucoup aimé étant enfant. C’était mon super-héros à moi.

Alain Delon Monsieur Klein
Regarder Alain Delon
BD Alain Delon
Massacre à la tronçonneuse dessin

Le monde d’après

Dessin monde d'après
Le monde d'après

Le monde d’après, on en a tous entendu parler mais est-il si différent du précédent ?
Y’a t-il d’ailleurs vraiment un monde d’après ?
Aux premiers jours du confinement on a vraiment cru que plus rien se serait comme avant.
On se prenait le Covid en pleine gueule, c’était bien fait pour nous, on allait changer, c’était obligé.
Tu parles. Avec le recul on peut presque en rire.
Pendant cette période un peu trouble, Houellebecq avait publié un papier qui disait « nous ne nous réveillerons pas, après le confinement, dans un nouveau monde; ce sera le même, en un peu pire.« 
Il n’avait pas tout à fait tort.
Alors comme je le raconte dans les dessins précédents, il y a quand même pour moi une conséquence majeure à l’expérience du confinement, c’est le fait de moins supporter le bruit.
Quand on a gouté au silence en ville, et même si il était totalement angoissant au début du premier confinement, je crois que j’ai fini par m’y habituer.
Suis-je donc le seul à faire cette expérience ?

Mon confinement animé

Mon confinement, aujourd’hui je le vois plutôt sur un air entrainant des Beatles. Sans doute parce que le soleil est au rendez-vous et qu’il éclaire un peu nos vies cloitrées.
Et même si on ne peut pas vraiment en profiter, ce sera toujours mieux qu’une journée pluvieuse et triste.

Confinement animé
Confinement — Jour 7

Ca faisait un petit moment que je n’avais pas retenté l’animation sur iPad et Procreate. J’avais oublié à quel point c’est agréable de créer de petits gifs animés. Bien plus rapide que sur After Effects et plus judicieux que Photoshop.


Quand on est freelance, on a l’habitude de gérer notre temps. On sait comment remplir les journées et se motiver, parce qu’on a souvent pas le choix.
Et même si on reste inquiet pour le futur, on demeure productif.

En tous cas on essaie.

Et vous ce confinement, comment le vivez-vous ?